Communiqué de presse Midi Libre – Déchets : Avis aux citoyens

Envoyé : Jeudi 15 Septembre 2016 22:52:24
Objet : Communiqué de presse de l’Association des Riverains de Garosud

Monsieur le rédacteur en chef,

Nous souhaiterions réagir à l’article, page 3, du jeudi 15 septembre de Midi Libre: « Déchets : Avis aux citoyens »

Nous avions annoncé dans Midi Libre du 09 janvier 2016, au sujet de la nouvelle collecte des déchets prônée par Monsieur Meunier, que l’économie serait marginale et l’emmerdement maximal.
L’été l’a démontré.
Des rues sales, poubelles qui débordent, odeurs nauséabondes, des milliers d’appels de mécontents, des maires de la Métropole qui se mobilisent.
Voilà la rentrée et  Messieurs Saurel et Meunier en appellent à l’écocitoyenneté pour sortir de l’impasse.
Le tri à la source est sur toutes les lèvres, dans toutes les conversations d’élus.
Ceux- là même qui prônaient le « payez on s’occupe du reste » avec notre usine Amétyst, prônent désormais le « triez, mais payez quand même ».

Oyez citoyens!

Vous avez payé 100 millions d’euros la construction d’une usine de tri,150 millions (sur 10 ans) pour la faire fonctionner (contrat de Monsieur Meunier à son arrivée à la délégation déchet) et maintenant on vous culpabilise parce que vous ne triez pas assez.
Encore fallait-il que depuis 12 ans on vous en ai donné réellement les moyens….

Pour gagner la bataille du tri, il ne fallait pas acheter une usine de tri.

Puisque la solution, l’enjeu, admis enfin aujourd’hui par nos élus, est le tri citoyen.
Il ne fallait pas miser tout l’argent public sur le tri industriel.

C’est une évidence, mais c’est pourtant au prix de 12 années de combat associatif que nos élus semblent le reconnaître.

La Métropole de Montpellier n’a pourtant toujours pas répondu à l’appel de ZERO WASTE FRANCE (programme de diminution, valorisation et gestion écologique des déchets)et s’entête à traiter industriellement ses ordures. En exportant une grande partie hors du département.

Alors citoyens, soyez éco-responsables!
D’autant plus que vos élus ne le sont pas.

Pour l’association des Riverains de Garosud,
Le porte parole,

François Vasquez

Tags:

Laisser une réponse